Nomadisme : comment le voyage (nous) transforme

severine - 16 août 2016

Vivre et ne plus seulement vouloir Exister

severine - 16 août 2016

Retrouver ma Vraie Nature : vers la simplicité

severine - 16 août 2016

Au coeur d’une démarche de Slow Life, j’ai fait le choix il y a 2 ans de vivre au plus près de ma Vraie Nature, dans un lieu préservé au coeur des Alpes, entre lac et montagne.

Se réconcilier avec la Nature, c’est se relier à sa Vraie Nature !

Alternant mode de vie urbain pour mes projets entrepreneuriaux et mode de vie alternatif proche de la Nature pour l’Ecriture, l’Art, l’Education de mes enfants, la cuisine et le jardinage, l’étude des plantes médicinales, un mode de vie orienté vers le #WELLNESS. 

Bien Vivre, pour donner plus de temps à l’Essentiel.
Cultiver l’Etre, et non le Devoir d’Etre.

Donner du temps aux autres, de l’énergie pour les projets qui font sens.

Choix de vie pleinement assumé !

Ce retour aux sources, à mes origines et à la Terre, est devenu après 5 années à agir concrètement pour changer de vie : une évidence, simple, brute et limpide.

*

******

Cultiver une simplicité volontaire et une sobriété heureuse est un acte citoyen 

******

*

Mes projets entrepreneuriaux, d’écriture, d’études et de quête philosophiques, mon mode de vie s’orientent en ce sens : le retour à la Nature, protéger le Vivant, valoriser la Culture des Simples.

Tout est lié, relié.

La Nature m’a reconnectée à la Beauté du Monde et de la Vie.

L’Ecriture est un vecteur de transformation, pour soi quand elle nous guide dans notre introspection, pour les autres quand elle permet la transmission. Elle incite à l’insurrection des consciences et au voyage intérieur.

L’Art est une porte d’accès vers Soi et la Beauté du Monde.

La Cuisine me permet d’exprimer cette part de divin, de non palpable, de concilier naturalité et créativité au quotidien, réinventant ainsi un nouvel art de vivre…

Le Voyage et le Nomadisme est un mode de vie, au plus près de notre Humanité et Naturalité, proche du vivant, à l’écoute du monde. Voyager léger, ne pas être dans cette frénésie de la consommation mais de l’exploration et de la découverte, du partage et de la rencontre de l’Autre avec humilité, en quête de Vérité.

Cultiver la terre, les plantes, le Vivant c’est redonner la place à l’essentiel, rééquilibrer nos vies hors-sol, accepter de lâcher prise au regard de la force et de l’intelligence de la Nature.

Vivre doucement, réapprivoiser la plus grande des richesses : le temps !

Cultiver l’Etre et non le Faire ou Devoir d’Etre, faire l’expérience du Sensible et du Beau pour réenchanter nos vies !

*

******

L’Ame prends corps dans la Nature,

Elle prend son temps,

L’Expérience se vit, au plus près de notre Vraie Nature,

Elle nous construit bien plus que nos paroles et ambitions,

Avec un Temps juste, retrouvé et choisi.

******

 

photo Le Lac Aiguebelette –  Severine Perron © 2017

Leave a comment