Pour une rentrée en conscience et zen

severine - 12 septembre 2015

L’Amour Food : 3 raisons de cultiver le Bonheur dans le Plat !

severine - 12 septembre 2015

7 secrets pour réenchanter sa vie (et éviter le bore-out)

severine - 12 septembre 2015

Si j’avais su, si j’avais osé, si j’avais pu…

Nous cherchons tous le job, l’amour, la vie rêvée… sauf qu’à trop attendre, les années passent et se ressemblent, nous perdons l’élan vital, nous ne croyons plus en nos rêves, nous courbons le dos, victimes du bore out. Fatigue sociale, mal de vivre… Mais comment font-ils ceux qui ont des vies de rêves ?

Petite, je rêvais d’être une fée mi aventurière, mi-magicienne, Amélie Poulain me soufflait à l’oreille que je pouvais créer le bonheur, le mystère du monde me fascinait et puis parfois c’était l’appel de la nature, je rêvais de grands espaces, d’une vie hors norme. Pour moi, voir le sourire sur les visages parcourir le monde et comprendre le mystère de la Vie était essentiel, je ne me voyais absolument pas vivre dans une boite pour « passer » ma vie et encore moins travailler dans une boite qui enfermerait mes rêves en contrepartie de la sécurité…

Les aventurier(e)s et exploratrices me mettaient des étoiles pleins les yeux, leurs récits de voyage m’emmenaient loin… Je voulais (déjà) guérir un monde et des peuples que je sentais en perdition…

Sauf que je n’avais pas le mode d’emploi pour passer du rêve… à la réalité. Et la seule carte de voyage, était celle que mon entourage m’offrait. Entre un père aventurier à sa manière, à parcourir l’Afrique et réparer des petits bouibouis d’avions et faire pousser des arbres, et une maman maîtresse d’école qui m’a transmis son goût de la cuisine, tous deux avec amour. J’avais à peu près tout dans les mains. Et le coeur surtout. Mais je n’avais pas encore tout décrypté, des illusions d’une vie parfaite, à tel point que je suis partie en chemin inverse… de la vie qui me faisait rêvée…

Oui je sais, on est loin des strass et des paillettes, mais si le bonheur véritable (pas celui que l’on nous vend dans les publicités) se mesurait au PIB, fortune ou gloire personnelles, cela se saurait…

Après avoir repris la route, écouter l’appel du coeur et suivie ma Bonne Etoile, je suis là où je voulais être. Ma vie réenchantée, 30 ans après.

Aujourd’hui, je transforme les rêves (des autres) en réalité, je réenchante les coeurs et les esprits, guéris aussi à ma manière.

Alors comment je suis passée d’une vie dont je rêvais enfant à la réalité d’une vie rééchantée ?

Voici les 7 secrets que je vous livre pour réenchanter sa vie (ou son job), inspirés de mon parcours et nombreuses lectures.

.

1. Changer d’état d’esprit

Essentiel, on ne créé rien en ayant peur de tout, en voyant le négatif en tout.

Soyez positif, soyez heureux de ce que vous vivez.

Lorsque j’ai pris conscience, il y a 5 ans, que j’avais le pouvoir de créer ma vie, de la transformer en changeant d’état d’esprit, tout a pris un tournant différent. J’ai pris conscience de ma force créatrice, mais surtout de l’impact que mon mental, apaisé ou agité, pouvait avoir sur ma vie. Et je suis encore étonnée des bienfaits d’une pensée positive, constructive, juste.

Alléger votre réalité passe par un changement de vision, de perception. Et la magie de la vie opère…

—–

Vous attirez ce que vous êtes,

ce que votre mental produit en pensées, vous le récoltez en expériences.

—–

Si vous produisez des pensées négatives, de doute, de crainte, de jugement, de tension, de colère, vous attirerez la tension, le doute, la colère, la peur par des expériences et rencontres désagréables.

A l’inverse, si vous cultivez un mental positif, bienveillant, confiant, serein, vous attirerez à vous des expériences et personnes agréables.

—–

Pour changer de cap, amorcer une ascenscion, il faut avoir la foi.

—–

La foi, c’est la confiance en la vie, la confiance en soi en découle naturellement. C’est être persuadé que VOUS pouvez trouver des solutions à toutes situations et agir positivement, sans tension, ni heurt (relisez sans modération l’article sur la pensée positive….

Quand on s’entour .

2. Cultiver votre inspiration

Partez à la découverte de ce qui vous attire, vous fait vibrer fort à l’intérieur.

Lecture, peinture, arts, musées, rencontres, retraite contemplative, voyage, écriture, peu importe…

Ecoutez l’appel du coeur.

Pratiquez ce qui vous rend léger et heureux. Ecoutez-vous.

Emerveillez-vous de tout, comme les enfants. Il ont ce pouvoir extraordinaire.

Souriez, vous êtes en vie.

Profitez de chaque expérience pour ouvrir le champ de la conscience

—–

Accueillir les difficultés comme des expériences,

vous permettent d’être créatif, d’apprendre et de grandir.

—–

Ouvrez-vous à la diversité et aux autres. Faites émerger de nouvelles idées, nouveaux usages, nouvelles manières de travailler, collaborer, enseigner, transmettre ou créer ensemble.

Pollennisez les idées.

—–

Et si l’inspiration était l’essence même d’un leadership authentique ? 

—–

Qu’il soit personnel, collectif, managérial, nous pouvons rayonner autour de nous, influencer positivement. Soyez acteur / actrice du monde de demain. Je suis convaincue que la transformation de nos sociétés et monde, passera par une transformation individuelle (inspirez-vous avec les 7 leçons pour libérer sa créativité).

.

3. Donner du sens et une direction qui fait sens !

Nous confondons souvent ambition, passion, vocation, mission.

—–

Ce qui fait la différence, c’est l’intention juste, ce qui vous guide vraiment. 

—–

Quelles sont vos vraies motivations ? Qu’est ce qui vous anime vraiment ?

Qu’aimeriez-vous avoir accompli dans 5 ans, 10 ans, 20 ans ?

Pourquoi vous faites ce que vous faites ? Pourquoi vous êtes ici et qu’est-ce qui vous a amené là où vous êtes aujourd’hui ?

Votre intention est-elle juste ? Alignée avec qui vous êtes vraiment ?

Si l’argent, l’intérêt de ce qui brille, d’être reconnu ou connu sont vos seules motivations, l’égo attise l’appât du pouvoir, du contrôle, vous agissez plus par peur de perdre ou désir de réussir, et le coeur n’est plus écouté, vous perdez le sens…

Quand l’aspiration sincère, la volonté profonde d’agir juste et pour le bien, le coeur vous guident, vous êtes sur le bon chemin, le sens rempli toutes vos actions et vous vous sentez nourris, pleins, accomplis, quelques soient les difficultés rencontrées.

Le sens, le pourquoi vous faites les choses, fera toute la différence.

—–

Le sens, c’est le sel de l’existence, ce qui nous rend plus vivant.

Il nous donne un élan, une énergie vitale. 

—–

Soyez clairs avec vous-même.

.

4. Passer de l’idée à l’action

J’ai rencontré beaucoup de personnes qui ont des idées merveilleuses, des élans du coeur emportés, des envies et des désirs fous, de voyage, d’entrepreneuriat, de vivre une passion amoureuse, de changement de vie… Bien souvent le temps d’une soirée, d’un voyage, d’une escapade… et après ?

Combien de personnes osent vraiment ?

Combien autour de vous ont osé ? Changer de vie, de métier, de ville, de mode de vie.

Combien sortent vraiment de leur zone de confort ?

La peur nous empêche souvent d’agir, elle nous amène aux mauvaises décisions, surtout celles de ne pas oser et écouter son intuition. Quel est le prix du renoncement ?

Je vais un peu contre la pensée ambiante qui ferait de nous tous des entrepreneurs ou des « super woman/man » « successfull », je ne crois pas que tous nous en ayons envie, ni la possibilité, en tout cas, pas comme les institutions ou les publicités, nous les vendent aujourd’hui.

En revanche, je suis convaincue que nous pouvons être tous co-créateurs de nos vies.

—–

Chaque jour, nous pouvons investir une petite part de notre temps

à un projet, une idée, une activité qui nous font du bien,

qui nous font grandir intérieurement.

—–

De changer sa perception de la réussite, de l’accomplissement personnel ou professionnel, du travail  est déjà un pas immense vers le changement.

De remettre des blancs dans sa vie, de l’espace, est une porte ouverte vers d’autres possibles. Notamment, réenchanter sa vie.

.

5. Faire de sa vocation, un art de vivre (et non un travail, une fin en soi)

 

Etre acteur de sa vie, et faire de sa vie un art de vivre, voilà un programme beaucoup plus réjouissant que de passer ses journées à travailler sans plaisir, et attendre le soir ou le week end que la vraie vie démarre…

Savoir ce que l’on veut faire de sa vie est assez angoissant finalement, que l’on est 15 ans, 25 ans, ou même 50 ans, c’est l’angoisse de la page blanche.

Et pourtant nous la recherchons tellement, cette opportunité de tout créer !

Là encore, la confiance profonde en ses capacités, l’intention juste, l’écoute de ses aspirations profondes, nous permettront d’incarner progressivement ce qui fait sens pour nous.

Bien se connaitre, ses aspirations, ses valeurs, ses convictions profondes…

Cela peut passer par un travail sur soi, avec un coach ou un thérapeute, mais aussi par la pratique de la méditation, de la pleine conscience ou du yoga qui sont des démarches holistiques pour nous guider sur ce chemin de développement personnel et d’une compréhension plus juste de soi et du monde.

J’ai personnellement toujours mener ce travail, car très jeune, j’ai cherché des réponses, dans la philosophie et la spiritualité, puis jeune adulte dans le développement personnel, pour enfin en faire mon métier. Tout ce cheminement de transformation plus de 25 ans, est finalement le travail de toute une vie.

—–

Se transformer soi, pour transformer le monde.

—–

J’ai beaucoup écrit, écrit ce que j’imaginais dans ma vie pour 1 an, 5 ans, 10 ans… Comme des lettres de mission que je me confiais solennellement à moi-même !

Je me suis inspirée de tout, j’ai lu sans modération, écouté des poadcasts, des conférences – talks TEDx notamment…, de rencontres. Oui je me nourris beaucoup de rencontres, d’échanges et de partages.

Beaucoup de rencontres m’ont ouvert des portes. Il n’y pas de hasard, que des rendez-vous.

—–

Ma vie de nomade me permet de changer souvent de perspectives

Elle me met en mouvement au sens plein du terme

—–

Et je continue cette démarche régulièrement, car elle me donne beaucoup d’inspiration pour faire quelques ajustements, apporter une petite touche différente à cette toile de ma vie. L’été je prends particulièrement le temps de « me poser », plus que la farniente, c’est l’occasion de remettre sur la table, le coeur ) l’ouvrage, le travail de toute une vie… Me recentrer, me reconnecter avec l’essentiel et la nature, réaligner mon corps, mon coeur et mon esprit…

Au fil du temps, ma vie est devenue celle que je souhaitais, peu à peu, j’ai perdu la notion du travail et de la sécurité, pour vivre de ma passion et incarner concrètement mes convictions.

—–

Chaque année, je continue d’explorer des territoires encore inconnus

Vivre alignée avec ma vraie nature me donne une énergie incroyable

Il n’y a plus de limite, sinon celle que je peux encore me créer parfois.

—–

6. Faire de chaque expérience, un pas en conscience

Quand vous devenez acteur de votre vie, co-créateur, entrepreneur, chaque jour vous vivez des expériences, parfois agréables, d’autres désagréables, vous avez des décisions et des orientations à prendre. Celles-ci peuvent être source de tensions, de conflits intérieurs, de peurs, de doutes.

Bien souvent, c’est plus la perception de la situation que la situation en elle-même qui vous bloque ou vous pollue. Nous fuyons le sentiment d’échec ou de perte, la souffrance… tout cela ne sont que des produits de notre mental et de notre égo qui nous mène la vie dure. Ces situations perçues comme désagréables, qui provoquent des émotions douloureuses ne sont pas à fuir, bannir de notre vie… elles font parties de la vie, elles sont présentes tout comme les émotions positives et expériences agréables.

—–

Savoir que rien ne dure,

Comprendre que tout est relié

Tout cela change notre perception de la vie et nous amène à Etre plus en conscience

C’est cela être responsable.

——

Etre en conscience, cela signifie qu’à chaque intention, décision, situation, rencontre, vous pouvez vous centrer et écouter votre ressenti. Prendre votre décision et agir, en écoutant votre cœur (et non vos peurs).

—–

Soyez à l’écoute de votre intuition

Faites l’expérience du « sensible »

—–

Soyez à l’écoute, prenez le temps d’observer, de comprendre, sans jugement, ni attente.

Soyez à l’écoute de votre environnement, pour comprendre les signaux qui vous sont envoyés, comme des alerteurs, pour vous guider dans nos choix et orientations.

La vie devient tellement plus simple quand nous nous laissons guidés par notre intuition et savons nous ajuster à chaque pas, en conscience.

.

7. Etre soi-même, Etre le héros de sa vie

Cessez de vouloir être ce que vous n’êtes pas.

Soyez-vous même, les autres ont déjà pris la place.

Retrouvez et acceptez votre vraie nature. Sans artifice, simplement belle car dans votre essence.

Nos jugements (et la crainte du jugement des autres) nous enferment. Ils nous coupent de notre intuition profonde, de notre petite voix intérieure. Ils nous font nous conformer à ce que les autres attendent de nous. C’est un poison pour notre existence.

Cultivez votre esprit rebelle, pour retrouver votre liberté d’Etre, votre liberté intérieure.

Soyez le héros de votre vie.

 ¥

————

Tout le monde a une mission dans la vie

Un talent spécial à offrir

Lorsque nous mettons ce don au service des autres

Nous connaissons un sentiment de plénitude et de bonheur véritable

Deepak Chopra

————

 Photo Namibie ♡ –  Severine Perron © 2017

2 comments

  1. Bonjour Séverine,
    j’ai pris beaucoup de plaisir à lire votre article. Je suis justement dans cette phase de pause, de réflexion, de recherche du vrai sens à donner à ma vie. Pas facile de se retrouver devant cette page planche, mais j’ai tellement envie d’aller justement à la quête de mes envies profondes que c’est très enrichissant. Au plaisir de vous rencontrer

Leave a comment