Manifeste d’une Femme de la Gen Y

severine - 25 mars 2015

Devenez un provider de kiffs et d’expériences positives !

severine - 25 mars 2015

Cultiver son esprit rebelle : vers le chemin de la liberté

severine - 25 mars 2015

Avec l’âge, les années passant, nous oublions ce que signifie vraiment la liberté.

Parce que notre liberté, nous l’envisageons sous le faisceau convoité de l’indépendance.

Première voiture qui nous donnera cette première gorgée substantielle et addictive.

Premier roadtrip en moto nous conférant ce goût inégalé.

Premier appartement, petit nid où nous allons affirmer nos pas dans la vie d’adulte.

Premier job pour goûter à la saveur sucrée du pouvoir (d’achat).

Premier voyage et pied déposé en terre inconnue.

Les années passent, vous vous réveillez un matin. 3 enfants, un mari, un chien. Belle maison, belle voiture. Le cœur pourtant lourd, la poitrine serrée. Au bureau, avec vos amis, vos proches, la sensation d’une vie de compromis, de convenances… Tout est lisse, bien rangé, convenable et socialement acceptable.

Vous ne décevez personne… sauf vous.

Vous avez tout… mais avez perdu l’essentiel.

Vous êtes comme il faut… mais pas libre.

Peu à peu, vous avez rangé au placard vos rêves, vos aspirations, vos projets fous, vos kiffs, vos instants WAOUH, ceux qui vous rendent vivants.

Pas le temps, pas le moment, pas possible. Demain ?

Oui, mais le temps passe, la vie s’écoule si vite.

Où est passée votre liberté ?

Où est passé ce sentiment profond que la vie vous appartient, que tout est possible, qu’être soi n’est pas un luxe mais un chemin vers la liberté ?

 

J’ai vécu cela. L’atteinte d’un paroxysme de non sens alors que j’avais tout d’une vie socialement accomplie.

Aujourd’hui, je me sens libre.

En cultivant mon esprit rebelle. Mon Bouddha rebelle.

 

Comment ? Voici 5 petites sagesses à méditer pour reconsidérer VOTRE chemin vers la liberté…

1// Nous sommes nés pour être libre

Nous avons tous une tendance rebelle, latente en général. Nourrie et guidée avec sagesse et positivement, cette tendance peut être une force positive qui nous libère de la peur de ne pas être et de l’illusion de ce que doit être notre vie au regard des autres.

Vous libérez par exemple du sentiment d’urgence et d’importance que nous confère notre quotidien.

Un tatouage qui fait sens est une autre forme d’affranchissement.

2// La liberté s’expérimente dans le vide

Nous sommes saturés de tout.

De bruit, de TO DO, de formations ou de cours à suivre, de livres à lire, d’invitations à honorer.

La vraie liberté s’expérimente dans l’absence, le silence et le vide.

Je ne me sens jamais aussi libre qu’à cheval, en nageant dans un lac au petit matin ou à la tombée de la nuit, en pleine montagne dans mon petit monastère, en faisant du vélo aussi, en méditant assise pour honorer le jouer qui vient, en coupant mon téléphone.

Le silence permet la rencontre avec soi-même.

 

 ¥

————

Le bruit

Doit écouter

Le silence

————

 ¥

 

3// Se libérer du jugement

Nos jugements nous enferment. Ils nous coupent de notre intuition profonde, de notre petite voix intérieure. Ils nous font nous conformer à ce que les autres attendent de nous.

La plupart de nos décisions sont prises par peur, et non avec le cœur.

Ceci nous amène souvent à ne pas choisir les bonnes études, le bon job, le bon compagnon, le mode de vie qui nous correspond.

Nous nous conformons au lieu d’exprimer nos convictions par des choix assumés, profonds et authentiques.

 

 ¥

————

Quand on se déleste de ses préjugés

On avance plus léger dans la vie !

————

 ¥

 

4// Simplifiez simplifiez simplifiez

Votre vie est comme un voyage, pour bien voyager, il vous faut voyager léger.

Appliquez la règle des 90/10. Quand vous préparez un voyage, faites trois tas. Le premier concerne l’indispenable, le second les choses importantes et utiles, le troisième les choses « au cas où ». Le premier temps représente 10% de vos bagages (et de votre énergie), et dans nos vies, nous pouvons nous limiter aussi à cela.

 

 

 ¥

————

« Nous empoisonnons notre vie par des détails

Simplifions, simplifions. »

Henry Thoreau

————

¥

 

5// Apprendre à connaître son propre esprit

Si nous nous sentons angoissés, nerveux, tendus, ce stress et cette inquiétude sont produits par notre esprit.

Si nous nous sentons accablés, c’est notre esprit qui produit ce tourment.

Si je me sens follement amoureuse, sur un nuage, cette joie et énergie proviennent aussi de notre esprit.

Mieux nous connaissons notre esprit, plus grande est la possibilité de nous libérer des états mentaux qui nous brident, brisent notre aptitude au bonheur.

 

Cultiver l’esprit rebelle, c’est aussi bien connaître son esprit, nous libérer de ses états mentaux intérieurs pour retrouver le chemin de la liberté.

 

 ¥

————

« Vis cette journée comme si c’était la dernière,

Et fais des projets comme si tu avais devant toi l’éternité.»

Proverbe bouddhiste

————

 ¥

 

 

Quelques lectures conseillées :
Bouddha rebelle, sur la route de la liberté de Dzogchen
Petites pensées pour voyager léger, de Françoise Réveillet

Leave a comment