De douces révolutions (plutôt que de bonnes résolutions)

severine - 23 janvier 2015

Mes 7 mantras pour retrouver le sens

severine - 23 janvier 2015

Prendre notre destinée en main : 7 principes pour devenir acteur de nos vies

severine - 23 janvier 2015

Nous sommes tous charlie. #WeareCharlie

Prise de conscience individuelle et collective.

Après le choc, la peur, la tristesse vient le temps d’une prise de conscience plus apaisée mais avec un sentiment d’urgence à concrétiser : s’engager pour notre liberté, individuelle et collective, avec l’idée sous-jacente qu’il est temps de prendre notre destinée en main. Pour nous, les générations à venir, pour un monde meilleur.

Au delà des débats politiques et idéologiques, chacun à notre niveau pouvons nous demander, quelle est notre part de responsabilité, notre petit bout de chemin à nous, pour :

  • Etre « meilleur », pas surperformé avec nos capes de super man, mais meilleurs pour soi, nos proches, les autres. Etre meilleur pour vivre dans un monde meilleur ;
  • Se dépasser, pas forcément en réalisant un exploit sportif, business ou intellectuel, non simplement sortir de soi, être moins auto-centré et s’ouvrir aux autres avec l’intention de grandir ensemble.

Je vous avais partagé mes douces révolutions pour 2015, sans savoir ce que le destin collectif nous amènerait à vivre et affronter, en ces premiers jours de janvier.

Alors, si nous pouvons tous être des milliers à marcher silencieusement dans les rues, mais avec espérance, solidarité et bienveillance, je me dis que OUI, il est toujours temps et possible de se soulever intérieurement, de poursuivre à prendre en main notre destin individuellement comme collectivement.

« Il n’est jamais trop tard pour se fixer un nouveau but, jamais trop tard pour rêver de nouveaux rêves »

Voilà quelques pistes à partager, rassemblées deci delà, de mes expériences, de celles de ceux que j’accompagne, de témoignages inspirants, de lectures.

 Comment prendre sa destinée en main en 7 principes :

.

1# Etre acteur de sa vie, c’est être responsable

Etre entrepreneur de sa vie, prendre sa vie en main, voilà la plus belle des manières pour être en accord avec soi, ses valeurs, ses convictions, ses principes de vie.

Quand je sens que je suis actrice de ma vie, alors, les évènements sont fluides, je ressens beaucoup d’énergie, la joie déborde et profite à tous ceux qui m’entourent.

Une personne qui fait la démarche d’être accompagnée pour une reconversion ou transition professionnelle, pour lancer un projet, c’est une personne qui prend sa vie en main, qui devient responsable.

En revanche, une personne qui subit, ne vous transmettra rien de bon, si ce ne sont complaintes, auto-apitoiements, colère ou tristesse. Alors on arrête de râler et on avance ?

Alors osez ! Soyez audacieux !

« La vie est audacieuse, où elle n’est rien » Elen Keller

2/ Prendre son destin en main, c’est se donner le choix et le choix c’est la liberté

Le choix, c’est la liberté, la liberté de dire OUI ou NON.

Lorsque je choisis avec mon coeur, je dis OUI à la vie.

Il n’y a pas de mauvais ou de bons tournants, juste des tournants.

Sachez simplement que ce qui se joue en vous, c’est la lutte de l’égo, cet affamé interne de pouvoirs, de réussites, de reconnaissances. Les peurs déjouent 80% de nos décisions.

Alors, il est temps de vous reconnecter avec le cœur et votre intuition pour guider vos vies avec inspiration.

 .

3/ Essai-Erreur, et on recommence, on apprends autant de ses erreurs que de ses succès !

« Souvenez-vous que parfois ne pas obtenir ce que l’on veut se révèle finalement être un merveilleux coup de chance » Dalai-lama

Essayez, une fois, deux fois, trois fois !

Trompez-vous, une fois, oui, vous avez le droit de vous tromper ! Quand vous échouez, quand vous n’allez pas au bout, quand le destin ne vous amène pas ce qui était prévu, c’est qu’il y a des leçons, des leçons de vie à apprendre, des zones d’ombre à éclairer au fond de vous.

L’expérience fait grandir, pas simplement pour arriver sur le podium de la réussite.

Elle nous fait croitre de multiples façons : dans notre manière de penser, d’agir, de concevoir, de percevoir, de ressentir, d’être en relation, d’être en accord avec l’environnement, de mieux se percevoir et se connaître soi-même.

Les situations vécues ne sont que des points d’ancrage pour apprendre, mettre de la conscience.

Encore faut-il savoir prendre le temps de se poser, de temps à autre, pour faire le point, regarder les situations vécues avec objectivité seul ou avec un regard bienveillant mais qui vous « stretchera » aussi !

 .

4/ Vivre comme si chaque jour était une page blanche

Chaque jour est une nouvelle page blanche, avec la possibilité de se réinventer.

« Mon futur commence lorsque je me lève le matin et que je trouve quelque chose de créatif à faire de ma journée »

Miles Davis

Chaque pensée va nourrir votre destinée, influencer vos actions, et construire votre destinée, pas à pas.

D’où l’importance d’un état d’esprit positif. Cultivez vos pensées (et vos relations) positives. 

Il y a des jours où les écueils, les obstacles, les difficultés nous freinent dans nos élans de vie, dans ces moments là, il est important de ne pas se rétracter, d’accueillir la réalité, de lui faire de la place, mais aussi de cesser le flot de pensées qui nous amènent à tout voir en noir, à tout vouloir laisser tomber.

Les difficultés sont inhérentes à tout chemin vertueux, il faut savoir garder la foi, l’espérance dans ces moments là. Et reconsidérer ce qui est possible, valeurs, principes de vie, redonner de l’espace, se réaligner.

Je vis ces périodes là, des dirigeantes, entrepreneurs que j’accompagne les vivent aussi. Ce sont toujours des moments sensibles, à écouter, pour réajuster, réaligner et repartir avec une nouvelle feuille blanche.

Une dirigeante me confiait récemment cette année 2014, sensible et pas aussi productive qu’elle ne l’aurait souhaitée. Avec écoute et sensibilité, elle a su donner du sens et comprendre que des ajustements étaient en cours, lui permettant d’aller vers autre chose.

 .

5/ Ecouter sa petite voix intérieure, son intuition

Ecoutez votre intuition !

L’intuition qualité intrinsèque observée chez de nombreux leaders, entrepreneurs, dirigeants, coach sportifs, explorateurs…

Parmi ceux que j’accompagne, c’est souvent une des premières fondations à poser, à cultiver quand notre vie est menée dans un « mode de pilotage » devenu trop automatique. Savoir écouter son intuition.

La vie est sans cesse en mouvement. Il faut savoir lire la vie, les signaux qu’elle vous envoie, être à l’écoute de soi et de son environnement.

Les « intuitifs » sont plus à même de s’adapter, de se positionner, de savoir saisir les opportunités, de réussir, d’être heureux et en accord avec eux-mêmes.

.

6/ Faire confiance

Les systèmes à bout de souffle ont éprouvé notre confiance individuelle et collective.

A trop vouloir « processer » et structurer dans les entreprises, les écoles, nous en avons perdu le bon sens et la confiance nécessaire pour tisser des liens durables, innover, sortir du cadre.

« Il est presque impossible d’innover dans ‘l’empire’. Car l’innovation est une perturbation de l’ordre établi. »

A trop vouloir tout expliquer et contrôler, réguler, sur-informer, nous en perdons une part de liberté, et quelque chose de précieux : la confiance !

La confiance en la vie, la confiance en soi, la confiance en les autres.

Au cœur de nos vies personnelles comme professionnelles, la confiance est essentielle pour oser se réinventer, changer de vie, de métier, entreprendre. Au cœur de nos organisations, la confiance est un des fondamentaux d’un management ouvert et génératif.

Faire confiance a priori permet d’ouvrir le champ d’une prise de risque, d’initiative et de responsabilité propice à l’innovation, au partage, à l’évolution.

La confiance demande du courage, de l’humilité, de la générosité aussi. Il est plus facile de céder à la tentation de la peur et de l’inhibition. En ces temps sensibles, nous avons besoin d’audace, de confiance, d’espérance.

.

7/ S’engager

Parce que s’engager, c’est sortir de soi, se dépasser, aller au-delà des limites, de ses propres limites, désobéir parfois aux règles des hommes pour accomplir une grande destinée.

S’engager, c’est Faire et Etre avec grandeur de soi, au meilleur de soi.

S’engager dans ce pour quoi nous sommes faits, pour l’organisation ou la communauté, pour une vide à deux, en tant que parents, amis. Savoir relier, Etre en lien.

L’engagement rend meilleur et nous amène à grandir, il fonde l’essence d’une vie. Il nous rend plus humain quand il sert une cause noble et universelle, quand il œuvre pour un monde meilleur.

De toutes les femmes que je côtoie, que j’accompagne dans leur cheminement, que je rencontre pour TEDxceWomen, cet engagement se lit dans un regard, se perçoit dans un timbre de voix. Il dit ce qui ne se dit pas. L’espérance, l’humilité dans la difficulté, l’envie de se dépasser, et nous rend une part d’humanité, en échange d’un bout de soi.

Ces 7 principes peuvent être considérés à l’échelle individuelle comme collective.

Pour moi, il n’y a pas de vie heureuse et accomplie, sans volonté de grandir, individuellement comme collectivement, de s’ouvrir, de s’engager, sans cette conscience de soi agrandie, quelques soient les difficultés, car il y en aura, à n’en pas douter.

Si nous voulons que nos tribus, nos écoles, nos organisations et nos communautés retrouvent du sens et de la joie, il est temps de TOUS considérer que nous pouvons agir et être acteur de nos vies, d’un monde meilleur pour demain.

Prendre notre destinée en main.

 Photo Namibie ♡ –  Severine Perron © 2017

1 comment

Leave a comment