Prendre des décisions avec confiance et inspiration

severine - 22 septembre 2014

Apprenons à écouter pour nous relier !

severine - 22 septembre 2014

Et si nous réinventions le leadership ?

severine - 22 septembre 2014

Leadership, un mot qui inspire, et auquel on aspire.

Il est le socle d’une confiance durable. Un signe distinctif de ceux qui osent, réussissent ou suscitent respect et admiration. Avec lui tout semble possible ! Un peu comme le bonheur, nous voudrions tous en avoir, comme le gage de réussite dans toute entreprise, et bien souvent ceux qui en font preuve ne le savent même pas.

Un entrepreneur, manager, dirigeant , coach, doit-il avoir les qualités d’un leader pour réussir ou fédérer ?

Dès le début de ma vie professionnelle, j’ai eu la chance d’apprendre, de rencontrer et collaborer (et encore aujourd’hui) avec de nombreux leaders, dirigeants d’entreprises, managers, sportifs, coachs, ils m’ont souvent impressionnée et fait rêver plus jeune, aujourd’hui beaucoup m’inspirent et me donnent envie de me dépasser, d’oser, de faire preuve d’exemplarité, d’inspirer à mon tour, par la transmission et l’accompagnement, par une prise de parole libre et authentique sur les réseaux sociaux et ce blog, alignée avec ce que je suis et ce en quoi je crois profondément.

Leadership souvent confondu avec charisme, aura, voir « autorité naturelle »… Y aurait-il un ou plusieurs leaderships ? Quelles en sont les qualités ? Nous entendons souvent parler de leadership au féminin, de leader positif ou négatif dans une équipe sportive…

Plutôt qu’une compétence de plus à chercher à acquérir, à « brander » pour mieux se vendre ou ajouter à son CV / pedigree, il me paraît essentiel de reconsidérer le leadership comme une qualité d’être, de présence juste et inspirante.

Nous sommes tous potentiellement leader et nous pouvons tous nous réinventer. Découvrons pourquoi et surtout comment ! Nous pouvons nous réinventer pour un leadership authentique, inspirant, transformationnel…

Ne te demande plus ce que le monde/l’entreprise peut faire pour toi, mais demande-toi plutôt ce que tu peux faire pour le monde/l’entreprise ! » JF Kennedy

 

#1 Qu’est ce qu’un leader ?

Pour Lionel Clément, serial entrepreneur et manager de crise pendant 10 ans dans l’édition, dirigeant actuel d’Ecritoriales, de la communauté littéraire Livre de Lire et du blog Storytelling.fr.

« Le leader est celui-ci ou celle qui partage avec les autres sa vision, et les emmène dans son rêve… »

Pour Stanislas, coach expert en développement commercial et ancien Business Manager dans l’industrie pharmaceutique et agroalimentaire,

« Un leader est une personne que l’on suit car l’on sait qu’il fera autant (voir plus) pour nous, que ce que l’on fera pour lui.…. »

Et si un être un leader consistait simplement à développer ou susciter l’envie chez les autres de faire des choses ensemble ?

En illustration de cet angle de vue, l’excellent Talk TED de Simon Sinek, « How great leaders inspired action » dans lequel il présente le Cercle d’Or. Ce qui va faire que les personnes vont vous suivre, vous faire confiance, acheter vos produits ou services, ce n’est pas qui vous êtes ou comment vous le faites mais pourquoi !

 

Que ce soit dans le sport, dans l’entreprise, en politique, ceux qui inspirent l’action, influencent, mobilisent sont des leaders.

LE LEADER DONNE DU SENS

Le leadership dépasse le management par la vision » Pierre Vareille

Dans les périodes de changement ou de crise, les dirigeants, managers, ou coach sportif pensent que leurs collaborateurs ou joueurs perçoivent ou appréhendent la situation exactement comme eux ! C’est une illusion ! Nous percevons tous une situation selon nos propres filtres de perception, nos propres croyances et expériences, nos propres enjeux. C’est ce qui crée des résistances, des incompréhensions, des freins à l’action.

Donner du sens, communiquer sur le sens, expliciter, cela veut dire expliquer et répéter, vérifier que le message a été compris, et prendre le temps de le faire avec authenticité !

Partager autour d’un socle commun, par la métaphore ou l’image, accepter de confronter ses idées et perceptions, non pas pour avoir ou donner raison mais pour observer une situation sous plusieurs angles, enrichir une vision et la partager. C’est le fondement même de la créativité et de la cohésion d’une équipe !

LE LEADER FEDERE

Le leadership implique la mobilisation d’une équipe, d’un groupe pour aller vers une vision future.

Le leader « guide en éclaireur » pour aller vers cette vision.

Anne Quéméré, la navigatrice exploratrice évoquée dans mon précédent billet sur la confiance (cf. 7 conseils pour prendre des décisions avec confiance et inspiration), explique dans ses conférences et interventions qu’une expédition ne se fait pas seule. Pendant 24 mois, elle travaille avec une équipe d’experts, partenaires, passionnés ou non, qu’elle doit mobiliser dans la durée, tout en sachant que le premier objectif est déjà de partir !

Sandrine, ancienne experte en finance internationale à New York, qui met aujourd’hui ses compétences au service d’une ONG, exprime cette vision fédératrice :

« le leadership cela me fait penser à cohésion, confiance et entraide »

 

LE LEADER EST « AU SERVICE DE » et PARTICIPE A QUELQUECHOSE DE PLUS GRAND QUE SOI

Une personne qui inspire sait suivre son intuition, participe à des projets porteurs de sens, fondés sur une intention positive, humaniste, nourrissant une destinée et une vie riche de sens.

A l’inverse, une personne charismatique, peut être « drivée » uniquement par son égo et des fins personnelles. Derrière le masque et la façade « user friendly », l’ambition démesurée et l’intérêt calculé. Si cette stratégie offensive peut payer à court terme, c’est rarement une bonne option à long terme, car ceux qui vous côtoient virtuellement ou « dans la vraie vie » peuvent rapidement démasquer le manque de congruence et de profondeur, devenant ainsi contre-productif pour vous et le projet que vous souhaitez développer.

Pas si simple quand nous entreprenons et développons un business ! (cf. article Ame ou business, faut-il choisir ?)

LE LEADER EST EXEMPLAIRE

Etre dirigeant, entrepreneur, manager, même enseignant ou parent, se joue au quotidien, c’est le « walk the talk »

Cela demande de l’implication, de l’engagement fondé sur des convictions profondes et des ambitions élevées.

Cela implique une posture, un savoir être exemplaire.

Cela exige de savoir bâtir des relations de confiance et durables, fondées sur des principes d’éthique, d’intégrité, de responsabilité fortes, une exigence personnelle élevée.

Etre exemplaire ne signifie pas pour autant être parfait en permanence !

C’est notre capacité dans la durée à incarner un discours, une identité, un message.

PARLER VRAI

C’est le « parler et agir vrai ». Socle de la confiance.

Pas simple dans les entreprises où relations business, où le « socialement correct » et la pression des objectifs nous amène à biaiser nos pensées, nos paroles et nos actes.

Parmi les entrepreneurs-dirigeants que j’accompagne, très souvent une situation vécue comme difficile ou problématique amène à « mettre sur la table et parler vrai ». La parole juste et authentique permettant de dire les choses avec congruence et de préserver une relation de confiance dans la durée. Nous parlons de congruence quand les paroles et les actes sont alignés dans la durée, et perçues en tant que telles par ceux qui nous côtoient au quotidien, clients, partenaires, collaborateurs, managers…

L’éthique du dirigeant, par définition, c’est l’exemplarité. Car si le dirigeant manque à l’exemplarité, le reste fiche le camp et l’entreprise part à la dérive » Philippe Crouzet

Un travail sur les valeurs personnelles comme professionnelles permettra de renforcer cette posture et ce « socle de confiance ».

Les valeurs sont les fondations que ce soit d’une personne, d’une équipe, d’une organisation. Philippe GARDENT, coach actuel du PSG HandBall, et depuis 20 ans entraineur au plus haut niveau européen, après une carrière de joueur international et capitaine de la mythique équipe des Barjots, place les valeurs comme éléments fédérateurs d’une cohésion d’équipe. (cf vidéo sur Les valeurs dans une équipe sportive et la cohésion de groupe).

 

La société actuelle et l’avènement d’une génération Y qui bouleverse les codes sociaux et de communication doivent nous amener à repenser l’exemplarité.

La montée en puissance des réseaux sociaux et des révolutions douces ou « soft power » amène un pouvoir citoyen et tend vers l’ « âge de sanction », comme l’explique très bien David Jones, influent patron d’Havas. Aujourd’hui, les consommateurs et les salariés, les joueurs d’une équipe sportive peuvent boycotter une marque, une entreprise, une instance dirigeante parce qu’elle ne serait pas cohérente entre son discours et ses actes.

LE LEADER OSE ET FAIT PREUVE D’AUDACE

Etre entrepreneur, dirigeant, manager demande encore plus de courage dans un monde complexe, changeant, dont les règles du jeu ont profondément changer.

Comme le souligne très justement, Anne Quemere, au sujet des femmes qui osent entreprendre, quand je l’ai interviewé pour TEDxCeWomen

« J’imagine donc qu’il leur à fallu une bonne dose d’audace pour transgresser les stéréotypes et mener leur barque vers le succès qu’elles connaissent dans leur vie professionnelle. »

Récemment, j’ai eu la chance de rencontrer Vénuste Niyongabo, un ancien athlète burundais, spécialiste des fond et de demi-fond, champion olympique du 5 000 m, alors qu’il n’avait couru que 2 fois cette distance dans sa vie, sa spécialité étant le 1500m, pour laquelle il avait remporté la médaille de bronze, en 1995, à Göteborg.

Il a fait ce pari fou, en plein JO, de s’aligner sur le 5000m car il pensait ne pas avoir ses chances de médaille sur 1500m, pourtant sa spécialité. Il est devenu champion olympique par son intelligence tactique et son audace dans le choix de course.

Quand nous rencontrons Vénuste, à 41 ans aujourd’hui, il se dégage de lui un leadership et une présence incroyables.

Oser, c’est aussi savoir prendre des risques, des décisions.

Dans une société qui fuit l’échec, il nous est parfois utile, nécessaire, indispensable de trancher dans le vif, d’aller à contre courant de la pensée ambiante et communément admise, de faire face à certaines résistances ou volontés,

« Quitte à prendre des risques et à se découvrir au fil du chemin »

 

#2 Le leadership conscient, un mouvement qui part de l’intérieur

Le métier d’entrepreneur-dirigeant-manager nous amène à prendre chaque jour des décisions et des orientations.

Etre en conscience, cela signifie qu’à chaque intention, décision, situation, rencontre, vous pouvez vous centrer et écouter votre ressenti ; agir, en écoutant votre cœur (et non vos peurs).

Dans un séminaire remarquable avec Robert DILTS et Stéphane Gilligan en janvier dernier, 2 coachs américains experts en PNL, j’ai pu découvrir l’importance pour chaque individu et équipe, de savoir se centrer pour clarifier son intention et mobiliser son potentiel créatif.

Quelque soit notre métier, notre activité, et même dans notre vie personnelle, nous avons toujours le choix entre l’état COACH (centré, ouvert, dans l’accueil et l’écoute) ou l’état CRASH (fermé, rigide, agressif, critique). Cette posture en conscience, nous amène à un leadership plus juste et authentique, pas simplement forcé par un charisme et assurance surjouée. (cf. article sur la Collaboration générative et Etat COACH/CRASH).

C’est par la transformation et leadership individuels que nous pourrons développer une véritable transformation collective.

Cela remet au centre notre propre responsabilité, présence à soi et aux autres.

Une approche particulièrement en phase avec la philosophie que nous développons chez As We Are tant dans nos accompagnements de dirigeants & entrepreneurs que dans nos interventions sur la cohésion d’équipe.

 

 

#3 Etre soi même et imprimer sa marque

Enfin un dernier point qui me paraît essentiel, c’est de rester soi-même.

Ne pas sur-jouer un rôle, aspirer à « devenir » quelqu’un que l’on n’est pas.

Je l’ai été, je suis tombée « dedans », à chaque nouvelle étape importante de ma vie professionnelle, quand je suis devenue consultante pour de grandes entreprises, quand j’ai dirigé des projets stratégiques pour des écosystèmes d’entreprises porteurs, même en tant que coach.

L’essentiel est d’en avoir conscience pour revenir à ce que nous sommes vraiment. Juste. Authentique.

Nous sommes tous tentés par cela, être attiré par la lumière, dans une société où l’image est prépondérante et le besoin de reconnaissance, de notoriété exacerbée.

Si les réseaux sociaux amènent parfois à une surexposition personnelle ou professionnelle, ce sont aussi des vecteurs formidables pour promouvoir ce qui fait sens, partager des idées, les polleniser, capillariser une philosophie, une éthique, s’inspirer et être inspirant !

Je citerais bien sûr TEDxCeWomen qui met en avant des femmes engagées et inspirantes. Une équipe bénévole, dont je fais partie, autour d’un projet et de valeurs partagées.

De nombreux dirigeants, sportifs, entrepreneurs communiquent librement et prennent position sur les réseaux sociaux.

Encore une fois, tout est question d’intention : vouloir séduire et se faire reconnaître, ou partager tout simplement, sans intérêt calculé. (cf. article Cultiver sa marque personnel, au delà de l’image du sens)

Les réseaux sociaux sont un vecteur d’image, ils ne fondent pas une identité personnelle en tant que telle. Du moins pas en profondeur.

Un travail sur soi, avec un coach ou des lecteurs inspirantes, révélé parfois par des expériences qui vous amènent à dépasser vos limites (accidents, maladies mais aussi défis sportifs hors du commun), vous permettront de mieux vous connaître, de découvrir qui vous êtes :

  • vos talents
  • vos valeurs
  • vos convictions
  • vos passions
  • vos aspirations
  • votre vision et en quoi votre mission, projet, quel qu’il soit participe à quelque chose de plus grand que soi !

« Chacun a sa place »

 souligne Anne Quéméré, avec beaucoup de sagesse et d’humilité

Au delà de cette connaissance profonde de soi, l’action juste, une parole vraie et alignée avec qui vous êtres vraiment, sont les bases d’un leadership authentique.

Pour tous ceux et celles qui entreprennent, qui osent une prise de risque et de position, s’engagent au quotidien, quelque soit le domaine, c’est aussi une manière de se rappeler qu’en tant que dirigeant, entrepreneur, coach, manager, enseignant, parent,… nous pouvons impulser le changement, inspirer des valeurs et principes d’actions plus fortes, créer les conditions d’un changement durable et responsable.

Transformer l’entreprise, demande pour ceux qui l’accompagne ou la manage, de savoir se transformer et se réinventer pour aligner discours et actes, pour inspirer le changement et l’action. Avec conscience, exigence et inspiration, le leadership peut être réinventé et aligné avec ses convictions profondes, son identité personnelle, et s’accomplir par une action, des projets porteurs de sens…

 

C’est la raison d’être de nos accompagnements d’entrepreneurs, dirigeants, managers, sportifs, l’essence même d’As We Are, et de ce blog. Soyez curieux, rencontrons-nous welcome@asweare.fr // 06 14 74 86 64.

Texte © Séverine Perron – As We Are

 Photo ♡ –  Severine Perron © 2017

8 comments

  1. Bonjour bonjour! Je découvre cet espace de partage aujourd’hui. Intéressant. Je me demandais si le leadership pouvait être réinventé? Est-ce qu’il a déjà eu une forme stable (et reconnue par tous)?

    Je pense que c’est quelque chose de très personnel, comme vous le dites si bien…

    J’ai particulièrement apprécié le passage qui souligne la différence entre le charisme et le leadership. C’est exactement avec cette idée que j’essaie de composer tous les jours car le leadership c’est avant un truc qui se passe dans nos tripes et dans notre exemplarité.

    Juste une question: le leadership en une phrase, ressemblerait à quoi pour vous?

    À bientôt

    PS: Blog dans mes favoris!

  2. Bonsoir Julien,

    Merci de ton appréciation positive et partage !
    Tu es au coeur du sujet sur ton blog http://www.leader-blogueur.com et en parle avec ton vécu, tes « tripes », donc avec authenticité et simplicité, déjà un point essentiel du leadership !
    En une phrase ? Je répondrais en une question : « qui menez-vous ? »
    L’essence du leadership c’est d’emmener les gens avec soi, au travers d’un blog, d’une conférence, d’un cours, d’un séminaire, d’un projet, d’une saison sportive…
    Et de cette capacité à mener viendra le charisme…

    J’aime bcp cette phrase de Seth Godin
    « vous n’avez pas besoin de charisme pour devenir un meneur. Être un meneur vous donne du charisme. »

    A bientôt sur nos blogs respectifs alors !

    Belle soirée,

  3. Cela me donne envie d’écrire un article sur le leadership et le charisme tout ça 😉 Belle citation de Seth, qui est bien plus qu’un marketeur à mon avis.

    Pour répondre à votre réponse (étrange la tournure :)), je cherche avant tout à me mener moi-même, avant d’aller mener les autres. Paradoxalement, c’est étrange l’effet que cela peut provoquer…

    Bon, j’ai encore beaucoup à apprendre, j’en suis qu’à mes débuts, mais ce sujet est magnifique! Et j’aime ceux qui en parlent!

    A+

    Julien

Leave a comment