Société : Les Y ces nouveaux aventuriers du 21ième siècle

severine - 7 juillet 2013

Gen Y face aux défis écologiques : Trophées des femmes de l’économie

severine - 7 juillet 2013

Leaders en conscience et Entreprise de Demain

severine - 7 juillet 2013
empty image

En ce début juillet, intervention auprès des Directeurs du Groupe Fiducial pour une conférence sur l’Entreprise de demain et les nouveaux managers avec un décryptage sur les Nouvelles générations (leurs attentes, leurs drivers, leurs convictions, leurs pratiques) et la désintermédiation du management (vers l’Entreprise de demain ?).

Eclairages sur ces changements de paradigmes profonds, qui imposent un changement de posture en tant que leader, dirigeant et de rôle de nos entreprises traditionnelles dans une économie ubérisée.

Idées clés :

  1. Pas de croissance sans confiance. Le contrôle étouffe les initiatives, les idées, l’innovation car il est basé sur une logique rationnelle (versus intuitive), linéaire (versus heuristique) et de sécurité (versus audace / prise de risque).

 

  1. Les nouvelles générations cassent les codes de communication et de relations. Ils ont disrupté dans tous les secteurs, en tant que consommateur comme collaborateur ou dirigeant, ils imposent leurs codes et réinventent les interactions, le digital n’est qu’un accélérateur d’une tendance naturelle à partager et entrer en lien facilement, faciliter par la présomption de confiance. La fonction de contrôle a muté vers la sanction que permettent les réseaux sociaux « L’Ere de Sanction » où tout service, toute prestation est notée, évaluée sur les nouveaux dispositifs digitaux (AirBnb Blablacar mais aussi Linkedin et GlassDoor)

 

  1. Le digital a favorisé la désintermédiation mettant la confiance au cœur de la relation managériale, commerciale, partenariale… Le distanciel (versus présenciel), le réseau (versus le silo), la mobilité (versus la structure)… Vers un management sans contact ?

Leave a comment